Manuel En Français

Manuel Sar-El imprimable 


Manuel
Introduction

Sar-El Canada est la section canadienne de Sar-El, le Projet national des volontaires pour Israël.  Fondé par le Général israélien Aharon Davidi en 1982, Sar-El est présent à l’échelle internationale.

En ordre d’importance, Sar-El Canada est la troisième section, après le Volontariat Civil (U.P.I.) en France et Volunteers for Israel (VFI) aux É-U.

Sar-El est le sigle en hébreu de Chéroute l’Yisraël – servir Israël.

Les volontaires ont l’opportunité unique de rencontrer et de travailler avec des israéliens à un moment clé de leur vie – pendant leur service militaire à la fin de l’adolescence, au moment où ils prennent d’énormes responsabilités.

Ezer Weizmann Z”L, ancien Président, a déclaré :

« Votre volonté de travailler comme volontaires dans des bases de l’IDF est un bon exemple de l’unité de Am Yisrael, le peuple d’Israël.  Quand vous arrivez, vous devenez des Israéliens pendant votre séjour chez nous.  Quand vous rentrez chez vous, votre vie est enrichie d’une forte expérience israélienne. »

Profitez au maximum de cette expérience.

MESSAGES IMPORTANTS CONCERNANT LA SÉCURITÉ

Affichage de photos et de commentaires :

L’IDF a remarqué que plusieurs soldats affichent des images sensibles et classifiées contenant de l’information militaire, sur Facebook et d’autres sites Internet. L’IDF commence à surveiller de près tous les sites de ce genre et prendra des mesures sévères contre tout soldat qui affiche ce genre d’image, y compris les traduire en cour martiale.

Chez Sar-El nous sommes contents de voir les photographies de nos volontaires, ainsi que des articles et de la publicité sur Sar-El.

Par contre, nous vous interdisons de photographier tout sujet qui pourrait raisonnablement être considéré comme confidentiel ou sensible. Ceci comprend les noms et les emplacements précis des bases (plus précis que nord, sud, est ou ouest).

Il est évident que nous ne pouvons pas traduire nos volontaires en cour martiale, mais NOUS POUVONS et NOUS N’HÉSITERONS PAS À rejeter les volontaires pour des programmes futurs s’ils ne respectent pas les règles. Veuillez informer vos collègues volontaires si vous voyez quelque chose sur un site qui ne devrait pas y figurer ; veuillez informer la personne qui l’a affichée et veuillez nous en informer.

Voyages dans les pays arabes :

Nous vous déconseillons fortement de voyager en Jordanie ou en Égypte avant, pendant ou après votre programme Sar-El, car le droit de retourner en Israël vous sera peut-être refusé.

 

Avant de partir :

Voyagez léger !

Évitez de prendre plus qu’une valise à enregistrer et un bagage à main. Vous devrez porter vos propres bagages, et votre valise va probablement vous servir d’armoire pendant votre séjour à la base.  On vous fournira des uniformes comme vêtements de travail, mais vous serez responsable de vos autres habits.  NE PAS AMENER DES OBJETS DE VALEUR

 Documents 

Vous devez avoir trois copies :

  • de la page photo de votre passeport,
  • de votre certificat médical,
  • de l’attestation de votre assurance médicale,
  • ainsi qu’une liste de vos médicaments d’ordonnance.

Une liste des numéros de vos cartes de crédit, que vous garderez dans un endroit sûr loin des cartes elles-mêmes, sera utile au cas où vous les perdiez.

 

Items fournis par l’armée à la base

Vous recevrez :

  • Un uniforme (chemise, pantalon, chapeau, ceinture)
  • Une insigne d’épaule bleue Sar-El
  • Un pullover et un parka, en hiver
  • Des bottes d’armée (si vous en avez besoin pour le lieu de travail)
  • Des couvertures ou un sac de couchage, et, d’habitude, des draps pour lit jumeau (voir plus bas)
  • Peut-être des oreillers (voir ci-dessous)

Il est interdit de sortir les uniformes militaires (bottes, pullovers, vestes, etc.) de la base.

Tous les articles doivent être rendus à la fin du programme.

 

Aide-mémoire de voyage

Les essentiels

Vous devez apporter :

  • Sous-vêtements, T-shirts, chaussettes, mouchoirs
  • Les vêtements que vous voulez porter après le travail et en dehors de la base pendant les fins de semaine
  • (les femmes ont besoin d’une tenue pour le Chabat si elles prévoient d’être dans des quartiers religieux)
  • Des chaussures fermées ou chaussures de sport qui conviennent pour les lieux de travail
  • (En hiver) vêtements de pluie et chaussures imperméables
  • (Au printemps et en été) un chapeau
  • Un peignoir à porter quand vous vous rendez aux douches (elles ne seront peut-être pas à côté de votre dortoir)
  • Des serviettes, des débarbouillettes et du savon
  • (Les débarbouillettes sont utiles pour le premier séchage après la douche, elles sécheront plus rapidement que les serviettes mouillées)
  • Des sandales de douche (pantoufles en caoutchouc ou tongs)
  • Articles de toilette, crème solaire, produit insectifuge ;
  • Vos médicaments d’ordonnance ainsi qu’une liste des ordonnances (Le Tylenol, les pansements adhésifs et l’Imodium peuvent aussi être utiles)
  • Appareils médicaux (ex. CPAP 220 volts avec rallonge et fiche israélienne)
  • Lunettes de vue de rechange, lunettes de soleil
  • Vous voudrez peut-être apporter une paire de draps pour lit pliant ou lit jumeau, ainsi qu’une taie d’oreiller et un petit oreiller, car certaines bases ne fournissent pas toujours de draps ni d’oreiller. (Vous recevrez des couvertures ou parfois un sac de couchage.)

Items optionnels, pour votre commodité

  • Des gants de travail, gants en caoutchouc, ou gants en vinyle
  • Un sèche-cheveux ou rasoir électrique 220 volts, ou un transformateur (le courant en Israël est de 220 volts) et des adaptateurs pour prise de courant israélienne.
  • Un petit miroir peut servir ; en général il n’y pas de prise de courant dans les salles de bain.
  • Un petit cadenas pour votre casier, si on vous en donne un. Les cadenas à combinaison ne sont pas chers et il n’y pas de clé à perdre.
  • Une petite lampe de poche, un appareil photo ;
  • Des bouchons d’oreille pour vous-même, et si vous ronflez (qui ne ronfle pas?) pour vos compagnons de dortoir ;
  • (Au printemps et en été) des shorts, des sandales ;
  • Un petit récipient en plastique (pour laver votre linge), du savon à lessive, des pinces à linge et de la ficelle ;

 La lessive

Vous recevrez des uniformes propres au besoin mais vous serez responsable pour toute autre lessive.  Par conséquent, il faut prévoir des vêtements qui se lavent et sèchent facilement.  Certaines bases ont une machine à laver et un sèche-linge, mais la plupart n’en ont pas.  Équipez-vous de savon à lessive, de pinces à linge et de ficelle, ce sera bien utile si vous n’en trouvez pas à la base. (Un Sar-Elnik chevronné amènera un petit bac en plastique pour la lessive.  C’est très léger et n’encombrera pas votre valise si vous le remplissez de chaussettes, sous-vêtements, etc. Et comme cela ne coûte pas cher, vous pourrez le laisser sur place.)

L’assurance

Vous devez fournir la preuve d’une assurance santé suffisante.  Sar-El ne fournit aucune assurance médicale/hospitalisation aux volontaires.  Vérifiez votre protection en dehors du Canada et au besoin, souscrivez à une protection appropriée additionnelle. L’assurance médicale provinciale canadienne n’est pas suffisante. Vous devez avoir accès à suffisamment d’argent pour payer les urgences médicales, au cas où votre compagnie d’assurance ne débourse pas tout de suite.   Vérifiez auprès de votre compagnie d’assurance leurs modalités de paiement lors d’un sinistre en Israël.

L’argent

Les cartes de crédit, surtout VISA et Mastercard, sont acceptés à peu près partout.  Les guichets automatiques (ATM) sont faciles à trouver.  Bank Hapoalim et d’autres guichets automatiques acceptent les cartes bancaires canadiennes arborant la mention affiliées aux réseaux PLUS ou CIRRUS ; insérez votre carte et le message qui s’affiche sera en anglais si c’est la langue de votre carte au Canada.  Vous pourrez retirer de l’argent de votre compte canadien, en shekels, et votre compte sera débité en dollars canadiens à leur taux d’échange majoré de frais de service.  Autre avantage des guichets automatiques c’est qu’ils sont « ouverts » quand les banques sont fermées.

Les téléphones

Il n’y a plus de cabines téléphoniques sur les bases, car les Israéliens sont de grands utilisateurs des téléphones cellulaires.  Ne demandez pas à votre madricha (voir ci-dessous) de vous prêter son téléphone.  Nous vous conseillons d’en louer un. Il peut être livré chez vous au Canada avant votre départ pour Israël.  Pour plus d’informations, adressez-vous au bureau de Sar-El Canada.  En Israël, vous ne payez pas les appels entrants sur un téléphone israélien.

Pour utiliser les cabines téléphoniques en Israël, si vous en trouvez, vous aurez besoin d’un Telecard, ou autre carte similaire, que vous pourrez acheter à l’aéroport.  Rappelez-vous :  Il n’y a pas de cabine téléphonique à la base.

Pour appeler le Canada ou les É-U, faites le 013-1, ou 014-1, selon la compagnie téléphonique, puis le code régional et le numéro de téléphone.  Ceci fonctionne aussi bien pour les appels avec Telecard que pour les appels cellulaires.  Vous pouvez aussi suivre les instructions de votre fournisseur longue distance canadien concernant les appels au Canada à partir d’outre-mer.

À l’arrivée

 Arrivée à l’aéroport Ben Gurion, Terminal 3

Pendant que vous attendez vos bagages, vous pourrez acheter de l’argent israélien, des shekels, au guichet de la banque à l’aéroport ou au guichet automatique (voir L’argent).  (Assurez-vous d’obtenir suffisamment d’argent pour votre première fin de semaine en dehors de la base, car vous n’aurez peut-être pas l’occasion d’aller à la banque ou un guichet automatique avant Chabat.)

 Arrivée entre 9 h et 17 h le dimanche où le programme commence

On vous attendra au point de rencontre dans la salle des arrivées : près des chaises se trouvant à votre droite quand vous êtes face à la sortie #2, à côté du comptoir des lunettes de soleil.  Normalement un représentant de Sar-El vous attendra.  Un bureau de change et un guichet automatique se trouvent à proximité, ainsi qu’un comptoir de location de téléphone cellulaire.  Si vous êtes en avance, attendez aux chaises. Si personne n’est venue vous accueillir, appelez le Coordonnateur du programme (052-821-9945) ou (054-755-0137) pour des instructions concernant votre affectation à une base.  Les numéros de téléphone de Sar-El (voir plus bas) sont aussi inscrits au verso de votre insigne d’identité.

Arrivée avant le dimanche où le programme commence

Pour rejoindre Sar-El, il faut absolument téléphoner au Coordonnateur du programme pour l’informer de votre arrivée et confirmer les arrangements pour rejoindre votre groupe à l’aéroport.

 À la base

Chaque groupe de volontaires a au moins une madricha ou un madrich.  C’est un(e) soldat(e) assigné(e) à votre groupe qui sera votre guide, votre mentor et votre traducteur, qui sera en contact avec le commandant de la base et organisera les uniformes, le travail, les activités du soir, les excursions, etc.

Vos madrichot sont vos « officiers ». Vous devez vous conformer à leurs règles et respecter leurs décisions.  Si vous avez un problème ou des questions, adressez-vous à vos madrichot. Par contre, il faut se rappeler qu’elles doivent obtenir l’autorisation de leur officier pour toute demande spéciale.  N’hésitez pas à appeler Miri si vous avez des questions ou des problèmes.

Vous allez beaucoup aimer vos madrichot/madrichim, et vous voudrez peut-être leur montrer votre appréciation à la fin du programme. Veuillez noter cependant qu’elles/ils n’ont pas le droit d’accepter de l’argent.

 La vie à la base

Quelle que soit la base à laquelle vous êtes envoyé, la vie est communale.  Vous dormez dans des casernes avec au moins deux personnes par dortoir, et souvent plus.  Les couples de sexe différent ne partagent pas une chambre.  Les dortoirs et les salles de douche, qui comportent plus qu’une douche, et les toilettes pour les femmes sont séparés des installations pour les hommes.

Tous les repas sont cachers et vous mangerez à la cafétéria avec les soldats. Le repas principal est celui de midi, en général c’est délicieux. Les petits déjeuners et les soupers sont beaucoup plus légers.

Les règles à la base

  • Le prosélytisme n’est pas permise. Le prosélytisme comprend tout ce qui a l’intention de convaincre ou qui est offensif. Il est aussi interdit de distribuer de la littérature religieuse. Ceci s’applique aussi aux fins de semaine et pendant que vous n’êtes pas à la base ou à Beit Oded.
  • Aucun comportement inapproprié, y compris le harcèlement sexuel et le comportement agressif, ne sera toléré.
  • La drogue et l’alcool sont interdits.
  • Toute personne ne respectant pas une de ces règles sera immédiatement renvoyée du programme. Si vous avez des questions sur ce qui est permis, adressez-vous d’abord à votre madricha.

Les affectations de travail

Vous avez convenu avec Sar-El que vous allez fournir une journée complète de travail, qui sera pour la plus grande partie manuel.  Vous avez le droit de recevoir des instructions claires pour un travail utile qui ne dépasse pas vos capacités.  Parlez à votre madrich(a) si vous avez besoin d’aide ou pour changer de travail s’il y a des problèmes.

Il fera peut-être chaud à votre station de travail.  Le travail sera peut-être répétitif et pourra vous obliger à soulever des objets.  On fera le maximum pour que votre travail vous convienne.  Mais il faut que ce soit clair, vous vous êtes inscrit dans le programme de votre plein gré pour travailler avec l’IDF sur les tâches disponibles que vous êtes capable d’effectuer.

Les activités du soir

Vous devez assister aux activités organisées par vos madrichot. Certaines soirées seront divertissantes, d’autres seront plutôt éducatives.

Vous n’avez pas le droit de quitter la base depuis votre arrivée le dimanche jusqu’à votre départ le jeudi.  Les madrichot sont responsables de votre sécurité ; veuillez coopérer et informer les madrichot si vous vous éloignez.

Les fins de semaine

Vous quitterez la base pour les fins de semaine, le jeudi après le repas de midi.  Vous êtes responsable de votre hébergement en dehors de la base, les jeudi, vendredi et samedi soirs.  Sur demande, vos madrichot pourront peut-être vous conseiller concernant des réservations d’auberge ou d’hôtel.  N’oubliez pas de demander un rabais en tant que membre de Sar-El.

Beit Oded, l’auberge de Sar-El à Tel Aviv/Yafo, sera peut-être disponible, sans frais, pour l’hébergement et repas.

Selon l’emplacement de votre base, le jeudi après le travail vous serez transporté à un arrêt de bus interurbain, à Tel Aviv, à Beit Oded ou à la gare Arlozerov/Savidor, la gare de train centrale de Tel-Aviv.  Chacun doit se présenter à la gare Arlozerov/Savidor le dimanche matin à l’heure précisée.  Si vous allez être en retard, contactez vos madrichot quand vous êtes en chemin, pour recevoir des instructions.

 Beit Oded

Quand elle est disponible, l’auberge est ouverte du jeudi après-midi au dimanche matin.  Vous devez vous inscrire avec les madrichot en début de semaine.  Les portes sont verrouillées le jeudi, vendredi et samedi soir à minuit, après quoi personne n’est admis jusqu’au lendemain matin à 6h.  Si vous dépassez le couvre-feu de minuit, vous serez obligé de vous trouver un autre hébergement pour la nuit!  Il n’y pas d’exception.

Voir http://www.sar-el.org/upon-your-arrival/rules-for-staying-at-beit-oded/  (en anglais)

Excursions

Le programme peut comporter des visites guidées au cours de la semaine de travail. Par ailleurs vos madrichot auront peut-être de l’information sur des guides commerciaux proposant des excursions de fin de semaine à prix abordable.  Vous êtes responsable de vos dépenses personnelles en fin de semaine.

Coordonnées pour la famille et les amis

 Votre adresse en Israël

c/o Sar-El, PO Box 953, Kiron, 5510802, Israel

Téléphone

Miri Sharon: Coordonnateur du program 054-755-0137

Bureau de Sar-El en Israël                                 03-682-9740

Télécopieur, à partir du Canada     011-972-3-682-9743

Beit Oded (auberge Sar-El)                               03-569-2848
À Yafo, au 5, Blvd Jérusalem, près du Théâtre Gesher (Noga) ; entrée sur Segula (petite rue)

Départ d’Israël

Vérifiez auprès de la ligne aérienne l’heure de votre vol et l’heure à laquelle vous devez vous présenter à l’aéroport.  Votre madrich(a) pourra peut-être vous aider mais vous êtes responsable de vos propres arrangements, surtout si vous restez plus longtemps après votre « période de service ».

 

Nous serons ravis d’avoir de vos nouvelles à votre retour !
Veuillez répondre au sondage qui vous sera envoyé.

 Des mots utiles

  • savlanoute (patience)
  • balagane (confusion)
  • g’mi-choute (flexibilité)

Alors ne-si-ah to-va  et l’hitra-ot!  

Sar-El Canada                                                       Sar-El Canada
788 Marlee Ave. Suite 315                            1 Carré Cummings Square
Toronto, ON  M6B 3K1                                     Montréal, QC  H3W 1M6
(416) 781-6089                                                    (514) 735-0272
toronto@sarelcanada.org                               montreal@sarelcanada.orgle Coordonnateur du programme en Israël  Miri Sharon (054-755-0137)

www.sarelcanada.org

Profitez au maximum de votre expérience Sar-El